Labrador Retriever, Origines

Le Labrador Retriever est un chien de chasse

 faisant partie du 8ème groupe,

chien d'eau, rapporteur de gibiers.

 

 

Le chien de Saint-John

 

( l'ancêtre du Labrador )

 

Standard F.C.I. N°122 / 29.01.1999 / F

 

 

 

 

RETRIEVER DU LABRADOR

(Labrador Retriever)

TRADUCTION : Prof. R. Triquet.

ORIGINE : Grande Bretagne.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR : 24 juin 1987

 

UTILISATION :

Chien rapporteur de gibier.

 

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d'eau.

Section 1 Chiens rapporteurs de gibier.

Avec épreuve de travail.

 

ASPECT GENERAL :

Fortement charpenté, au rein court, très actif. Le crâne est large. La poitrine est bien descendue et les côtes bien développées ; le rein et l'arrière-main sont larges et puissants.

 

COMPORTEMENT / CARACTERE :

Bon caractère, très agile. Nez excellent ; dent douce ; passion pour l'eau. Compagnon fidèle, capable de s'adapter partout. Intelligent, ardent et docile, il ne demande qu'à faire plaisir. Le fameux "Will to please". Naturel amical, sans aucune trace d'agressivité ; il ne doit pas non plus se montrer craintif à l'excès.

 

TETE :

 

REGION CRANIENNE :

 

Crâne : Large, bien dessiné sans joues épaisses (viandeuses).

 

Stop : Marqué.

 

REGION FACIALE :

 

Truffe : Large, les narines bien développées.

 

Museau : Puissant ; il n'est pas en sifflet.

 

Mâchoires/dents : Mâchoires de longueur moyenne ; mâchoires et dents fortes et présentant un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.

 

Yeux : De dimensions moyennes, exprimant l'intelligence et le bon

caractère. De couleur marron ou noisette.

 

Oreilles : Ni grandes ni lourdes, elles tombent contre la tête et sont

attachées plutôt en arrière.

 

COU :

Net, puissant et solide, s'insérant dans les épaules bien placées.

 

CORPS :

Dos : La ligne du dessus est horizontale.

 

Rein : Large, court et fort.

 

Poitrine : Bien large et bien descendue avec des côtes en plein cintre.

 

QUEUE :

Trait distinctif de la race : très épaisse à la naissance s'effilant progressivement vers l'extrémité, de longueur moyenne, dépourvue de frange, mais recouverte complètement d'un poil court, épais, dense qui donne une apparence de rondeur décrite sous le nom de « queue de loutre ». Elle peut être portée gaiement, mais elle ne doit pas se recourber sur le dos.

 

MEMBRES :

 

MEMBRES ANTERIEURS :

Les antérieurs ont une bonne ossature et sont droits du coude au sol, qu'ils soient vus de face ou de profil.

 

Epaules : Longues et obliques.

 

MEMBRES POSTERIEURS :

Bien développés, la croupe ne descend pas vers la queue.

 

Grasset : Bien angulé.

 

Jarret : Bien descendu. Les jarrets de vache sont à proscrire.

 

Pieds : Ronds, compacts ; doigts bien cambrés et coussinets bien

développés.

 

ALLURES :

Allures dégagées, couvrant bien du terrain. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans des plans parallèles à l'axe du corps.

 

ROBE :

 

POIL :

Le poil est un trait distinctif du Labrador. Il est court et dense, sans ondulations ni franges ; il donne au toucher l'impression d'être passablement rêche ; le sous-poil est résistant aux intempéries.

 

COULEUR :

Entièrement noir, jaune ou marron (foie-chocolat). Le jaune va du crème clair au roux (du renard). Une petite tache blanche est admise sur le poitrail.

 

TAILLE :

Hauteur au garrot idéale de 56 à 57 cm chez le mâle et de 54 à 56 cm chez la femelle.

 

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

 

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

 

 

 

 



20/02/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres